Les prises de décision sont à la base de la performance de toute entreprise. Pour prendre les meilleures décisions dans le domaine du management, il est utile d’adopter les bonnes stratégies à tous les niveaux en adoptant des démarches de constatation, d’analyse qui aboutiront à des actions précises. Même si la perfection n’existe pas, il faut posséder quelques qualités essentielles pour être un bon stratège à la tête d’un business.

Les connaissances de base

Être familier avec la comptabilité est un atout important. Les aboutissements financiers sont ceux qui définissent les décisions des dirigeants. Certes, les analystes financiers sont là pour apprécier les résultats des anciennes décisions, mais en tant que dirigeant, il faut maîtriser les notions importantes des finances et de la comptabilité pour avoir un œil avisé à tout moment sur la santé et le process financier de l’organisation. Par ailleurs, il est aussi important de savoir cerner l’origine des écarts entre les prévisions et les chiffres réels. L’examen de ces chiffres permet d’apprécier la performance des actions commerciales entreprises. Outre cela, il est plus qu’avantageux de connaître les stratégies fondamentales d’entreprise pour être un bon manager stratège. Cela doit comprendre la domination par les coûts, la différenciation ainsi que la spécialisation.

Les compétences en stratégies commerciales et marketing

Le but de toute entreprise étant de vendre. L’aspect commercial des activités ne doit en aucun cas être négligé dans ce cas. Mais également, dans un monde où la concurrence devient de plus en plus rude, il faut se savoir se démarquer en toutes circonstances en adoptant des stratégies marketing efficaces et pertinentes. Un fin stratège doit de ce fait être en mesure de repérer et de renforcer un avantage concurrentiel sur le marché où son entreprise se positionne. En plus de bien connaître son domaine d’activité, il doit également savoir juger à quel moment l’externalisation est plus avantageuse.

Les capacités d’anticipation

Pour garantir une performance sur le long terme, une entreprise doit être à même de projeter son analyse dans l’avenir. En d’autres termes, les stratégies sont meilleures lorsqu’elles sont basées aussi bien sur les résultats d’avant que sur les estimations futures. Il faut impérativement savoir jongler entre évaluation des risques, orientation des stratégies éventuelles et acclimatation aux changements du marché et de la dynamique économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *