Par définition, le marketing est une technique qui a pour objectif de proposer un produit ou service adapté aux besoins des consommateurs après une étude de leurs attentes et comportements. Le but de ce concept est de connaître, valoriser et répondre à la demande du marché. Pour ce faire, il est important d’étudier et de comprendre cette demande. Pour ce faire, voici les étapes indispensables pour une démarche marketing efficace.

L’étude de marché

C’est l’étape incontournable avant de lancer une activité commerciale. Elle consiste à analyser chacun des éléments qui composent le marché. Ces composants sont principalement, les tendances, l’environnement réglementaire et technologique, l’habitude des clients potentiels, la concurrence, les fournisseurs et les prescripteurs. L’étude de marché va servir à confirmer la faisabilité commerciale d’un projet. Elle permet également de rectifier quelques points essentiels en cas de besoin

La segmentation du marché

Cette étape est la suite logique de la précédente. Elle a pour mission de donner une conclusion à l’étude effectuée afin de ressortir divers segments de marché. Le segment de marché, c’est la séparation du marché en sous-ensemble homogène de consommateurs. Ces derniers seront classifiés grâce à une sélection définie par leurs critères socio-économiques, géographiques, psychologiques et psychographiques.

Le choix des segments de marché cibles

Après la classification des consommateurs, l’entreprise choisit les segments du marché qu’elle veut cibler. Les segments choisis doivent être mesurables et rentables. De ce fait, l’étude effectuée est amenée à donner des précisions sur le nombre de consommateurs qui composent chaque segment. L’évaluation de leur pouvoir d’achat est également nécessaire pour comprendre leur comportement d’acheteur.

Le positionnement marketing

Ce concept se définit par l’ensemble des éléments-clés établis par une marque afin de se démarquer de la concurrence et stimuler l’intérêt des consommateurs. Il peut être effectué en tenant compte de certains critères objectifs, tels que le prix par exemple, ou subjectifs comme l’image de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *