L’impression ne se limite plus aux supports en cellulose et au vinyle. Désormais, les tissus peuvent véhiculer des messages, souvent à visée mercatique. Bon nombre d’entreprises distribuent des t-shirts et d’autres articles vestimentaires pour séduire leur clientèle. Les prochains paragraphes parlent surtout de l’utilisation du textile imprimé dans le cadre de la communication en interne et institutionnel.

Les marques prennent conscience de l’importance du vêtement professionnel

L’époque de la blouse amorphe et des chemises estampillées du nom de l’entreprise arrive à son terme. Désormais, les collaborateurs ont des tenues de travail beaucoup plus agréables à voir. Les sociétés leur font porter des vêtements avec une coupe beaucoup plus intéressante. Outre le style, les couleurs se sont modernisées. Par-dessus tout, les entreprises misent sur les impressions. Elles choisissent méticuleusement les messages, la police et les illustrations. Les t-shirts et les polos ne sont plus définitivement les mêmes. Ils deviennent fun et carrément « fashion ». D’ailleurs, les grands groupes n’hésitent pas à confier leur confection à d’illustres maisons de mode. Les départements ont même le droit de personnaliser les images pour se démarquer du reste de la boîte. L’uniformisation n’est plus tellement de rigueur. Les entreprises du GAFA ont démontré que la diversité constitue une richesse. Ainsi, Google, Amazon, Facebook et Apple ne sont pas prêts à imposer une tenue professionnelle unique à leurs salariés. Leurs dirigeants apprécient même quand les employés font un effort pour s’habiller de manière originale sans pour autant s’écarter des valeurs fondatrices de l’entreprise. Les t-shirts personnalisés sont même les bienvenus.

T-shirt, polo, mais également des costards avec impression

Les chefs d’entreprises sont conscients de l’utilité d’offrir des t-shirts ou des polos à leurs collaborateurs. Ces derniers peuvent les mettre comme uniforme, mais pas seulement. Cette tenue confère aussi l’esprit d’appartenance. Les employés ressentent en effet un sentiment d’appartenance en voyant ses collaborateurs porter les couleurs de la boîte.
Comme l’indique fondation-nanosciences.fr, ces vêtements servent pour le travail, notamment pour ceux qui ont un contact avec l’extérieur. Ils complètent le badge et donnent une impression de professionnalisme à la clientèle comme aux partenaires sociaux. Cela contribue à la fidélisation puisque les interlocuteurs se sentent en sécurité à la vue de l’uniforme. À ce titre, les t-shirts avec de belles sérigraphies peuvent convenir à certains postes. Cependant, c’est encore mieux si les membres de l’équipe de front office endossent des habits adaptés à leurs fonctions. C’est également le cas pour les bureaucrates qui peuvent mettre un costume trois-pièces avec le logo de l’entreprise à certains endroits. La broderie est souvent de rigueur lorsqu’il faut marquer une petite surface. Cela dit, il est aussi possible d’employer l’impression de manière plus voyante sur les vêtements de travail. D’ailleurs, il existe différentes technologies. La DTG consiste à injecter directement l’encre sur le textile. Le recours à une couche primaire à base de vinaigre permet d’avoir plus d’adhérence. La flexographie fond une fine feuille d’impression sur le tissu avant d’y poser le motif. C’est parfait pour mettre une image de type photographie. Le flocage et la sublimation sont aussi envisageables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *