Les personnalités difficiles, vous n’êtes pas le seul à en hériter. Pratiquement toutes les entreprises ont des collaborateurs avec des comportements des plus anarchiques ou provocateurs ou rebelles. Alors, si vous êtes dirigeant d’entreprise, vous y avez droit aussi et il faut vous y préparer pratiquement tous les jours.

Lui demander de changer son comportement

Avec un collaborateur qui vous fait des misères, voici votre premier choix : lui demander tout simplement de changer sa personnalité. Une telle démarche exige une bonne dose de volonté de la part de votre collaborateur et cela demande du temps également. Alors, si vous tenez à lui et s’il tient à vous, il fera le nécessaire, vous n’avez plus qu’à prier pour qu’il s’y mette le plus tôt possible. Pour l’aider, peut-être devriez-vous envisager de lui proposer un autre poste ou bien de réorganiser l’emplacement des bureaux. Des petites modifications à l’apparence anodine peut l’aider à opérer de grandes modifications au niveau de sa personnalité ! Essayez au moins et vous verrez bien comment il réagira. Donnez-lui un délai et surveillez ses progrès.

D’autres moyens efficaces

Certains dirigeants ont décidé d’oublier tout simplement les travers de leur collaborateur et de repartir sur de nouvelles bases. Pour agir de même, vous devriez faire un gros travail sur vous, mais il semble bien que ce soit efficace dans certains cas. Lorsque vous vous adressez à ce collaborateur récalcitrant, ne soyez pas dans le jugement, ne soyez pas critique. « On a les employés qu’on mérite »…Si vous vous montrez constamment aimable, vos collaborateurs ne pourront que vous imiter, c’est le fameux effet miroir. Mais parfois, face à une personnalité difficile, la seule option, c’est de la mettre à la porte, mettre fin au contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *